commentaires utilisateurs - Randolph

Connectez-vous

X

  • Avis et commentaires de Alex Gonzalez

    Dans Fairy tile nous essayons de raconter l'histoire de notre compte avant les autres joueurs. Pour le faire, nous allons déplacer les différents personnages et rajouter des terrains pour accomplir notre objectif. Le jeu est très beau visuellement et les composantes sont de bonne qualité. Par contre, les personnages sont continuellement déplacés par les autres joueurs ce qui fait qu'il est impossible de planifier notre tour. Également, nous avons uniquement un objectif dans la main en tout temps alors nos actions sont très évidentes quand notre tour arrive. Ce ne pas un navet mais il n'y pas grand chose à expérimenter.
    Onitama est un jeu abstrait très simple mais qui a du " punch ". Au début de la partie chaque joueur prend deux cartes de mouvement et on place une 5ème carte au milieu. On doit jouer une de nos cartes pour déplacer nos pions et ensuite on l'échange avec la carte du milieu ce qui fait que les actions qu'on utilise seront disponibles pour notre adversaire. Pour gagner il suffit de capturer le maître adversaire ou d'arriver à la case de départ de l'autre joueur. Les parties sont rapides (15 min) mais très stratégiques et si on perd on a vraiment la sensation d'avoir donné la victoire à notre adversaire.
    Petit jeu de dés pour contrôler des casinos et gagner de l'argent. C'est drôle de faire une très bonne lancée et prendre la majorité d'un casino à un autre joueur à la dernière minute. Par contre, le jeu nous offre peu de stratégie et de rejouabilité.
    Welcome to the dungeon est essentiellement un gros jeu de " chicken ", est-ce que je vais rester jusqu'à la fin pour essayer de passer à travers le donjon ou je sors de la manche et laisse mon adversaire prendre ses chances? Rapide, portable et beau, Welcome to the dungeon est un bon jeu pour un début de soirée ou pour une transition entre deux jeux.
    Imaginarium a un concept très intéressant dans lequel nous sommes des ingénieurs dans un monde loufoque. Notre objectif est de ramasser de machines, les réparer et ensuite les utiliser pour produire ou transformer des ressources que nous pourrons ensuite échanger contre des points de victoire. Malgré la belle thématique et l'idée de construire et combiner des machines le jeu a, selon moi, plusieurs problèmes. Premièrement, nous allons passer environ ¾ de la partie à huiler nos machines pour faire nos combos mais c'est un processus très long et ennuyant. Deuxièmement, il y a beaucoup d'attente entre chacun de nos tours puisque nous devons attendre que les autres joueurs aient fini leur tour et les tours ne sont pas rapides dans ce jeu. Finalement, une fois que nos combos sont prêts et que nos machines sont à point la partie s'arrête subitement parce que quelqu'un est arrivé à 20 points. Conclusion : Imaginarium possède de très belles composantes et une idée intéressante mais malheureusement l'exécution laisse à désirer.
    Avec cette extension nous aurons la possibilité de construire la tour de Babel et d'ériger des monuments autour de celle-ci. Ce sont deux modules qui peuvent être intégrés individuellement ou ensemble dépendamment de vos préférences. La tour de Babel rajoute des tuiles que nous pourrons jouer lors de notre tour. Ces tuiles sont rajoutées à la tour et elles affecteront l'ensemble de joueurs. Les effets des tuiles peuvent être positifs (tous les joueurs bénéficient d'une pierre par tour) ou négatifs (les cartes jaunes n'ont plus d'effet). Ces effets restent actifs jusqu'à ce que l'on place d'autres tuiles par-dessus. Les grands projets est un module qui nous permet de participer à la construction d'une structure si nous payons un prix supplémentaire au moment de jouer une carte. À la fin de la ronde, si la construction a été réussie les joueurs qui ont contribué recevront un bénéfice. Par contre, si la construction échoue les joueurs qui n'auront pas participé souffriront une conséquence. Babel est une excellente extension qui nous offre plus de choix, de l'interaction et un peu de tension. Si vous avez 7 Wonders c'est un "no brainer".
    Ceci rajoute 4 merveilles au jeu de base. Les effets de merveilles sont variés et très différents à ceux du jeu de base. J'aime particulièrement la muraille de Chine qui nous donne la liberté de construire ses sections dans l'ordre de notre choix.
    La deuxième extension de 7 Wonders rajoute des nouvelles merveilles, guildes, leaders, un nouveau type de carte (noir) et la possibilité de jouer à 8. Les cartes noirs sont ajoutées aux pioches de chaque ronde et nous offrent deux nouvelles mécaniques : Les dettes - Certaines cartes forceront tous les autres joueurs à payer de l'argent et s'ils ne sont pas capables de le faire ils devront prendre un jeton de dette qui équivaut à des points négatifs. La diplomatie - Certaines cartes nous permettront de prendre un jeton de diplomatie et avec ce dernier nous ne participerons pas au prochain combat militaire. Un des points faibles de 7 Wonders est que nous pouvons interagir uniquement avec nos voisins. Cities essaie de corriger ça en nous donnant plusieurs façons de mettre de bâtons dans les roues de nos adversaires. Bref, Cities nous donne plus de contenu et d'interaction pour nos parties alors c'est très recommandé.
    7 Wonders Leaders

    publié le 2 avril 2019

    5

    Leaders est la première extension de 7 Wonders. Celle-ci rajoute une nouvelle merveille (le colisée de Rome), des guildes et les leaders. Au début de la partie nous allons faire un "draft" pour choisir nos leaders pour la partie et nous allons les jouer au début de chaque ronde. Ceci nous donne une certaine direction au début de la partie et ça augmente la variabilité du jeu. C'est très facile à intégrer au jeu de base et vous pourrez même l'inclure avec des nouveaux joueurs. Cette extension est un "must" si vous aimez 7 Wonders.
    7 Wonders est un jeu de "draft" (joue une carte de ta main et passe le reste à ton voisin) dans lequel nous allons développer notre civilisation et construire notre merveille. Au début de la partie, chaque joueur reçoit une merveille et 7 cartes. À notre tour nous pouvons construire une de nos cartes, la défausser pour de l'argent ou l'utiliser pour construire notre merveille. Ils existent plusieurs façons de faire de points, nous pouvons nous concentrer sur la construction des monuments ou développer nos connaissances scientifiques ou essayer d'imposer notre suprématie militaire, etc. -Points forts : -Le jeu nous permet de jouer avec un large éventail de joueurs, que ce soit à 3 ou à 7 joueurs les parties restent intéressantes et fluides. -En parlant de fluidité, le jeu est rapide. Nous pouvons faire une partie en 45 min facilement car tout le monde joue en simultanée. -Le jeu offre une bonne variabilité avec les merveilles et cartes qui l'intègrent. -Points faibles : -L'interaction entre les joueurs est minime. Nous pouvons prendre une carte qu'un autre joueur attendait mais à part ça nous ne pouvons pas affecter les joueurs autres que nos voisins immédiats. -Le jeu contient beaucoup de symboles ce qui peut le rendre difficile à assimiler par les nouveaux joueurs. -La variante à 2 joueurs est déconseillée. Si vous voulez jouer 7 Wonders à 2 regardez 7 Wonders Duel. 7 Wonders est simplement excellent, c'est un des premiers jeux que j'ai acheté et il ne sortira jamais de ma collection.
    1 2

    Pin It on Pinterest