Vin Mystère, l'histoire selon Joël - Randolph

Connectez-vous

X

  • Par: Gwen Salaun | 27 Nov 2019 | Actualité

    Bonjour, mon nom est Joël! Je suis à la barre de l’édition chez Randolph. Dans cet article, je vais tenter de vous raconter ma partie de l’histoire du développement du jeu Vin Mystère. Vous pourrez découvrir comment nous avons réussi à unir nos talents à ceux de Jessica Harnois, sommelière, pour créer un jeu de dégustation de vin mystère avec des mises à la façon casino.

     

          La première rencontre avec Jessica Harnois

    Ce n’est pas tous les jours que l’on reçoit un courriel de Jessica Harnois, sommelière. C’était plutôt intriguant, d’autant plus qu’elle nous parlait d’un jeu qu’elle avait créé et de son désir de le faire éditer par Randolph! Mon premier réflexe a été de vérifier si c’était bien la bonne Jessica, celle qui passe à la télé. Et croyez-le ou non, c’était la bonne!

    Jessica est débarquée un matin à nos bureaux avec son idée de jeu. Elle était élégante, une femme d’affaires qui dégage une grande confiance. Elle m’a expliqué que son principal gagne-pain, c’est l’animation d’un jeu de dégustation de vin qui s’appelle Dégustation Vegas. Son projet était de transformer cette animation en jeu de société. À la base, je trouvais le concept alambiqué… je n’étais vraiment pas convaincu. Un jeu sur le vin? Ça va intéresser très peu de monde… Même moi, je ne suis pas connaisseur et ça ne m’intéresse pas tant que ça.

    Je ne voulais pas être impoli en fermant la porte trop vite… On planifie donc une 2ème rencontre pour expérimenter Dégustation Vegas dans son format actuel, histoire de comprendre un peu mieux le projet. En plus, on aurait droit à une dégustation privée avec la sommelière la plus hot au Québec! Je me suis dit que l’équipe au bureau serait contente de participer.

          Une dégustation mystère qui fait réfléchir

    Le jour de la dégustation, Jessica arrive avec tout son matériel. Elle a des espèces de napperons pour faire miser les joueurs, des jetons de poker, des coupes et une bouteille mystère cachée. La seule information qu’elle nous partage, c’est la couleur du vin : le rouge. On se sépare en équipes et on commence avec la première étape de la dégustation qui s’appelle œil, nez, bouche. Elle nous explique les détails de la robe, du bouquet, des termes spécifiques au monde du vin qu’elle installe et décortique pour nous. Elle nous rend à l’aise avec la mécanique de dégustation en faisant des blagues à travers tout ça!

    Ensuite, les mises commencent avec la ronde de pastilles de goût de la SAQ. En fonction de ce qu’on vient d’apprendre, on mise sur la pastille de goût qui nous semble la plus appropriée parmi les 4 choix possibles pour les vins rouges. Jessica révèle la réponse. Certaines équipes ont trouvé la bonne réponse et qui marquent des points, alors que d’autres perdent leur mise. Je commence à comprendre le plaisir potentiel…

    On part en cépage! Sur son napperon, on retrouve à peu près 25 noms de cépages et, maintenant, elle nous demande de miser sur un qu’on croit être le bon choix. Hey boy… pas facile… Elle nous aide quand même en précisant 3-4 choix qui pourraient être possibles avec des indices. Une chance, parce que sinon j’étais perdu! Après, c’est le terroir qui n’est pas facile du tout et le millésime qui l’est encore moins, mais au moins on peut miser le tout pour le tout question de se refaire avant la fin du jeu.

    En conclusion de ce test dégustation, je me suis rendu compte que j’avais eu beaucoup de plaisir à discuter avec mon co-équipier sur les choix potentiels tout au long du jeu. J’ai eu aussi du plaisir à miser sur des éléments d’information factuelle. J’ai adoré le sentiment excitant de la révélation du vin à la toute fin. J’étais content que Jessica soit avec nous tout au long du processus; qu’elle nous aide, qu’elle nous explique, qu’elle nous aiguille subtilement tout au long du processus. En fait, elle était excellente pour passer de l’humour, à la vulgarisation, aux indices subtils. En résumé, elle faisait le show! Elle était essentielle au plaisir du groupe, sans elle, l’expérience aurait été insignifiante et inintéressante.

          Comment faire un jeu de société de dégustation… avec Jessica Harnois dans la boîte?

    Pendant longtemps, le projet était sur la glace, parce que je n’avais pas de réponse à la fameuse question : comment mettre Jessica dans la boîte?

    Malgré tout, depuis le test, j’y pensais à tous les jours. Il y avait des détails sur l’expérience de jeu qu’on allait devoir changer, comme le nombre de choix de réponse. Je me suis dit qu’il fallait maximum 4 choix, donc 4 endroits maximum où les joueurs peuvent miser. Plus que ça, je trouvais qu’on mélangeait les joueurs inutilement. Ensuite, il fallait cacher l’information. On se rappelle que dans le proto de Jessica, il y avait un napperon avec TOUTES les possibilités de TOUTES les rondes. À première vue, c’est très intimidant. Pour éviter de décourager un nouveau joueur avant même qu’il ne commence, il fallait trouver un moyen de cacher ça!

    Mais comment? Chaque réponse potentielle devra être sur une carte identifiée à sa manche. Le plateau, quant à lui, devra avoir 4 choix de réponses… Et le jeu devra nous dire quel choix mettre en fonction du vin. Quoi? Que le jeu nous dise? Comment le jeu peut-il nous dire quelque chose? Mais… attend, comment les gens pourront-ils trouver la bouteille de vin, déjà? Il fallait trouver une manière pour que le joueur puisse acheter une bouteille de vin. Oh boy… ce projet était complexe.

    Quelques semaines passent. Avec Jean-François Chrétien, le chargé de projet sur Vin Mystère, on se dit qu’il pourrait y avoir une fiche de vin qui donne les choix de réponses correspondant à la ronde en cours et qui donneraient aussi la réponse. Intéressant. Peut-être que le nom du vin serait sur la fiche et le joueur qui possède le jeu doit aller acheter le vin au préalable? Ça veut donc dire qu’il ne pourra pas jouer. C’est moche… J’invite mes amis, j’achète une bouteille et un jeu, et je ne peux pas jouer? Il fallait que l’acheteur de la bouteille ait une solution pour qu’il puisse ne pas savoir ce qu’il achète. Peut-être juste lui donner le code-barre de la bouteille pour qu’il demande à un conseiller à la SAQ d’aller trouver la bouteille pour lui? Pari risqué! On est allés tester la formule à la SAQ pour voir s’ils étaient réceptifs. À notre grand étonnement, ils étaient très enthousiastes par rapport au jeu. Ils voulaient nous aider! Bon, un problème de réglé!

     

          Un premier proto et le début des tests

    Avec tout ça, on ne savait pas si nos hypothèses tenaient la route. On a donc construit un prototype rapide avec un plateau, des choix de réponse et une bouteille mystère, puis on s’est donné rendez-vous pour faire des tests directement au Randolph Pub Ludique Rosemont avec du vrai public. Nos tests ont été concluants! Même avec un proto laid, les gens ont eu du plaisir. Ce n’était vraiment pas parfait, mais on a remarqué que les joueurs préféraient les manches où l’on avait écrit quelques indices sur les cartes. On savait à ce moment là qu’on devait absolument écrire des indices sur toutes les cartes du jeu pour aiguiller les joueurs dans leur choix de réponse, pour leur permettre de faire une mise éclairée. C’est d’ailleurs ce que j’avais adoré dans la présentation de Jessica, qui le faisait à l’oral lors de notre dégustation avec elle.

          Comment brouiller les réponses?

    Un autre problème a surgi lors de nos tests. Sur la fiche du vin, on pouvait accidentellement voir les réponses. C’était agaçant, surtout qu’on devait la manipuler pour aller acheter le vin. Est-ce qu’on pourrait trouver un moyen de brouiller les réponses? Les mettre à l’envers? Pourquoi pas un bon vieux filtre rouge de jeu pour enfants? Il n’y aurait aucun danger de voir la réponse. Intéressant. Mais comment, on le ferait tenir? Sûrement pas avec une loupe? Alors, on en a profité pour faire quelque chose de multi-usage : on a inventé une cache pour la fiche de vin qui permettrait :

    1. de ranger les fiches;
    2. de donner les choix de réponse de la manche en cours;
    3. de révéler la réponse de la dernière manche à l’aide du fameux filtre;
    4. d’introduire la manche en cours par un petit texte qui permet de comprendre ce qui sera à la mise;
    5. de comprendre qui est le premier joueur de la manche, parce qu’à tous les manches, on la passe à gauche.
    Très utile cet outil magique qu’on a créé!

          Ambiance et direction artistique : casino, mais sobre!

    Ensuite, on s’est rendu compte qu’un grand plateau, c’était trop encombrant pour ce jeu. On a décidé de faire 4 petits plateaux pour qu’on puisse les installer à travers la nourriture et les plats sur la table durant un souper. À la toute fin, on s’est aussi rendu compte qu’on n’avait pas le choix d’ajouter une solution pour cacher la bouteille directement dans la boîte. On a donc fait faire un beau cache-bouteille noir qui se moule à tous les types de bouteille. Ça aide d’avoir une Marie-Ève dans l’équipe qui a une petite compagnie de couture pour envoyer un dessin de patron à notre producteur.

    Je suis rendu au moment de l’histoire où je dois envoyer des fleurs en direction de notre super graphiste à l’interne, Marjorie Gros. Elle a réussi à vraiment bien capter l’ambiance voulue lors du jeu. En direction artistique, nous ne voulions pas aller vers les couleurs et les visuels champêtres. Nous voulions quelques choses de sobre et de mystérieux. On voulait un feeling plus de jeu de casino que je de jeu de vin, parce qu’après tout, c’est un jeu de casino!

    Quand on a commencé à faire jouer des gens à l’extérieur de l’équipe avec le matériel final, j’ai vraiment été surpris de la réaction des gens! Ça faisait des mois qu’on était dans une grotte à peaufiner le meilleur jeu possible. Voir des gens avoir du plaisir, en redemander et vouloir s’acheter le jeu, ça fait vachement chaud au coeur. On espère réunir beaucoup de monde lors du temps des fêtes avec Vin Mystère!

     

    Apprenez-en plus sur ce jeu!

    Découvrez l’animation de Vin Mystère en formule Cabaret pour vos événements corporatifs!

    Retrouvez l’actualité de Jessica Harnois

    Découvrez Bateau bateau  

    Joël Gagnon, Fondateur et concepteur de jeux

     

    Pin It on Pinterest

    Share This